Les zones géographiques de la loi Pinel

Les investissements immobiliers locatifs réalisés dans le cadre de la loi Pinel, doivent être implantés dans certaines zones géographiques. Cette répartition a été mise à jour en 2016, afin de permettre à des particuliers d'investir dans des zones dites tendues. Dans ce type d'agglomération, la demande de location est supérieure à l'offre, ce qui permet de trouver plus facilement des locataires.

Les zones Pinel 2016

Outre les plafonds concernant les loyers, les ressources et le prix au mètre carré, la loi Pinel impose également des restrictions en termes de zonage géographique.

Ainsi, pour pouvoir bénéficier du dispositif de défiscalisation, le logement doit être situé dans certaines zones géographiques précises, à savoir 
  • la zone A Bis (Paris et sa proche banlieue)
  • la zone A (reste de la banlieue parisienne) et grande villes (Lyon, Marseille, Lille, Nice).
  • la zone B1 (les agglomérations dont le nombre d'habitants est supérieur à 250 000, ainsi que certaines villes du littoral et de la Corse).
  • la zone B2 Villes comprises entre 50 000 et 250 000 habitants. 
  • la zone C Le reste du territoire.
 

Bilan patrimonial loi Pinel

Simulation gratuite loi Pinel :

Faites une estimation de votre investissement possible en loi Pinel.

Obtenez un résultat chiffré en ligne en quelques secondes ! 

 

Simulation Gratuite Loi Duflot

Résultat instantané !

Appelez-nous !

Pour une étude personnalisée,
pour en savoir plus sur la Loi Pinel, contactez-nous par téléphone
 


 

 01 84 17 84 40
prix d'un appel local